in , , , ,

Top 10 des trucs qui n’arrivent qu’en Belgique

21' trends | top 10 des trucs qui n’arrivent qu’en belgique | belgique |

Connue pour ses villes médiévales, ses baraques à frites, ses bières, ses édifices historiques, la Belgique est de plus en plus prisée par les visiteurs. Mais avant d’y faire un tour, voici quelques trucs que vous devez savoir qui ne se produisent qu’en Belgique.

1-Sous l’effet de l’alcool, un curé expose ses couilles

D’après les informations reçues par les journaux, la fête nationale organisée dans la commune de Seille près de Namur se déroulait bien. Tout se passait dans le respect des règles sociales et dans une atmosphère conviviale jusqu’au moment où un homme s’est fait remarquer, mais n’importe lequel. Le curé de la région exhibe ses parties génitales en plein milieu de la foule vers minuit. Interpellé par la police dans un état d’ivresse, il s’est retrouvé le lendemain matin en cellule dégrisement.

2-Un prisonnier qui refuse de retrouver sa liberté parce que c’était le jour de frites à la cantine

Presque tous les détenus en prison rêvent de retrouver un jour leur liberté, de recommencer une nouvelle vie, se réinsérer dans la société, se construire une nouvelle famille et profiter des merveilles du monde. Mais pendant que d’autres prient au quotidien pour cela, il y en a quand même qui refusent de sortir de prison à cause des frites à la cantine. La prison de Lantin en Belgique est connue pour ses qualités de repas qu’elle propose chaque jour aux détenus en prison.

D’après le programme établi, les frites sont au rendez-vous deux jours dans la semaine à savoir les dimanches et les mercredis. Installés confortablement et bien servis, les prisonniers passent tous ensemble durant ces deux jours d’agréables moments. C’est pour cette raison qu’un de leur membre a refusé de se présenter devant le tribunal de Liège et à faire appel à son avocat pour que ce dernier le représente. En effet, il était convoqué un mercredi et comme c’est le jour où la cantine fait des frites, il a préféré rester en prison que de se battre pour sa liberté.

3-Marie-Martine Schyns, la ministre de l’éducation belge se fait arrêter pour conduite en état d’ivresse

En l’espace dix mois, la ministre de l’Éducation belge a été testée deux fois positive à l’alcootest : un premier le 26 mars 2016 et le second le 14 janvier 2017 lorsqu’elle rentrait chez elle le soir. Interpellée devant le tribunal général de Bruxelles, elle reconnait ses faits et présente ses excuses à la cour.

4-Un conducteur s’engage sur des rails de métro à Bruxelles

Il a conduit son véhicule sur près de 2 kilomètres sur les rails avant de s’arrêter dans une station à Bruxelles. Selon les informations du journal belge la Dernière Heure, le conducteur a laissé entendre qu’il ne maitrisait pas bien Bruxelles et que c’est grâce aux indications du GPS qu’il s’est retrouvé au milieu des rails. Il s’est rendu tardivement compte qu’il n’était pas sur la voix. Faire demi-tour était dans ce cas impossible. Il a dû parcourir près de 2 kilomètres avant de se faire évacuer par les fenêtres grâce aux forces de l’ordre.

5- Les propriétaires de baraques à frites attaquent les mairies

La région de Gand pense changer la loi sur les baraques à frites de la ville, ce pourrait mettre au chômage certains détenteurs. Pour protester contre cette décision, les tenanciers de baraques à frite déversent des frites sur la place de ville à Gand.

6- Un pasteur ouvre un bar dans son église en Flandre

Pour apporter une solution provisoire à la fermeture du bar du village Brielen situé en Flandre, un pasteur décide de créer un bar au sein de son église. Il invite tous les fidèles à faire un tour après la célébration de la messe chaque dimanche. Ce que d’ailleurs apprécie la population puisque ce lieu leur permet de passer des moments agréables en famille.

7-Une tondeuse flasher à 154 km/h

Le président de la communauté de Mauron a reçu il y a peu un procès-verbal de la part des forces de l’ordre belge de Namur. En effet, d’après le journal Ouest-France, un tracteur dont était responsable la communauté aurait été flashé à 154 km/h sur l’autoroute E42. Mais selon Pierre Changeur (le président de la communauté), la police belge aurait commis une erreur. Pour prouver que ses dires, le chef de la police renvoie une photo de la machine avec sa carte grise, dont la vitesse ne devrait pas excéder les 25 km/h.

8-La confrérie nationale des chauves en Belgique

Non vous ne rêvez pas, il existe bel et bien une confrérie nationale de chauve en Belgique. D’ailleurs, elle a eu à fêter ses 50 ans en 2020 précisément le 08 octobre. La plupart des membres se regroupent toutes les deuxièmes semaines de chaque mois pour un but social et se donner à plusieurs activités. Ils ont pour mission d’aider les malades, venir en aide aux chauves malades et aux enfants orphelins.

9-La loi belge a changé la recette de la mayonnaise

Selon l’arrêté royal, la teneur en jaune d’œuf dans la mayonnaise ne doit plus excéder les 5%. De plus, celle en matière grasse passe à 70% au lieu de 80%, l’objectif étant d’assurer la santé des consommateurs.

10-La NASA belge envoie des frites dans l’espace

Pour la collecte des données, la NASA belge a préféré envoyer dans l’espace un cornet de frites à l’aide d’un ballon stratosphérique.

Report

Qu'en pensez-vous ?

744 Points
Upvote Downvote

Écrit par 21' Trends

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

21' trends | top 9 des gros bobards que racontent les sportifs pour essayer de nous convertir | belgique |

Top 9 des gros bobards que racontent les sportifs pour essayer de nous convertir

21' trends | top 13 des signes que vous avez un prénom beaucoup trop original, merci papa, merci maman | belgique |

Top 13 des signes que vous avez un prénom beaucoup trop original, merci papa, merci maman